Résumé

6 avril 1940, un décret « astreint à résidence, sous surveillance policière, tout nomade ». Vichy se chargera de l’appliquer. Près de Saumur, plus de 3 000 Gitans sont ainsi internés, dans des conditions inimaginables, dans un camp de concentration administré par la gendarmerie française. Kkrist Mirror a rencontré de nombreux témoins et rend également hommage à l’abbé Jollec qui a sacrifié sa vie pour la communauté tsigane. Un document exceptionnel et indispensable sur la France et ses nomades pendant la Seconde Guerre mondiale.

Nouveau

Tsiganes

Nouveauté

En France, de nombreuses familles tsiganes furent internées dans des camps gérés par l'administration française. Cela s'est passé entre 1940 et 1946. Nos livres d'Histoire sont silencieux. Chassés, privés de liberté, maltraités, gardés sous la responsabilité et le contrôle des autorités françaises, ces enfants, ces femmes, ces hommes, attendent aujourd'hui encore la reconnaissance de l'Histoire et de la France, leur Histoire, leur France. Simplement parce qu'ils sont Tsiganes, Voyageurs ou dits Nomades, Bohémiens, ce droit de mémoire leur a été dénié. Tsiganes raconte l'histoire du camp de Montreuil- Bellay.