Alter Ego

Les « âmes sœurs » existent-elles ? Deux individus qui ne se connaissent pas peuvent-ils être liés par les fils invisibles du destin ? Un thriller doublé d’une réflexion sur le conflit croissant entre individualisme et solidarité à l’œuvre dans nos sociétés modernes.

Ils sont au nombre de six. Six personnages qui se nomment Camille, Fouad, Darius, Park, Noah et Jonas. Ils viennent de tous les horizons mais ne se sont jamais rencontrés. Quel peut bien être le point commun entre un militant humanitaire, la fille d’une chercheuse en neurosciences, un électricien de Los Angeles, un Coréen de vingt-cinq ans, le fils du président des États-Unis et un orphelin doué de pouvoirs parapsychiques ? Ils ont un rapport avec les Alter Ego, ces « âmes sœurs » dont on dit qu’elles tissent des relations entre deux individus situés quelque part sur la planète, qui n’ont a priori rien à voir entre eux mais qui sont en réalité liés l’un à l’autre de manière inextricable. Certains ne croient pas un mot de cette vision du monde, d’autres en sont des adeptes convaincus, tandis qu’une troisième catégorie d’individus pratique un scepticisme prudent. Mais cette théorie des « âmes sœurs » pourrait bien bouleverser le destin de l’humanité. Et ces six personnages sont appelés à jouer un rôle décisif malgré eux...

Défi éditorial et studio virtuel

Le projet d’Alter Ego est né lors d’une conversation entre Pierre-Paul Renders et Denis Lapière, les deux scénaristes. Le premier, constatant la césure croissante dans nos société modernes, entre individualisme et solidarité, se demandait à quoi ressemblerait un monde dans lequel cette solidarité deviendrait un enjeu individuel vital. L’idée des « Âmes sœurs », première appellation d’Alter Ego, était née : il restait à lui donner une traduction concrète. Inspirés par les séries américaines, les auteurs souhaitaient que le lecteur puisse découvrir en parallèle les destinées des six personnages de manière aléatoire, en commençant par n’importe lequel des albums. Un défi plus qu’ambitieux, qui a obligé l’éditeur à mettre en place un véritable studio virtuel réunissant différents auteurs répartis un peu partout et travaillant en réseau, les uns s’occupant des décors et les autres des personnages, tout en respectant une indispensable unité de style. Thriller contemporain, spéculation sur l’évolution de nos sociétés et interrogation sur le devenir humain, Alter Ego est aussi une formidable aventure éditoriale à la hauteur du projet original initié par ses deux scénaristes.

Suite du résumé