La ligne de fuite T.1

La ligne de fuite

(1)
Cet album n'est pas encore disponible

Résumé de l’éditeur Futuropolis

Des mots éperdument égarés. Dans le Paris de cette fin du XIXe siècle, le jeune Adrien ne rêve que de poésie. Complètement subjugué par l'œuvre d'Arthur Rimbaud, le jeune poète rencontre les membres du journal littéraire Le Décadent. Ceux-ci, tout à leur obsession d'être les continuateurs du style du grand poète, poussent Adrien à écrire des faux du génial Rimbaud. Rimbaud a déjà disparu des cercles littéraires parisiens depuis une douzaine d'années. Nul n'a de ses nouvelles. Il n'a plus publié une seule ligne. Il vivrait, paraît-il, quelque part vers Aden. La supercherie du Décadent fait long feu. Paul Verlaine, implacable garant de l'intégrité de l'œuvre de son ancien compagnon, dénonce les faussaires, attaque le journal, et le pauvre Adrien est traîné dans la boue. Le jeune homme décide alors de partir à la recherche de Rimbaud disparu : Charleville, Marseille, l'Afrique… Au fur et à mesure de son voyage, il croise ceux qui ont côtoyé l’artiste rebelle, de pas en pas, de témoignage en témoignage il retrouve la trace du poète de Charleville. Mais l'esprit d'Adrien est fragile, le voici dérivant dans un rêve éveillé, onirique, le voici à la dérive dans son frèle esquif vers l'Éthiopie, à la rencontre de lui-même et, en toute fin, à l'acceptation de la disparition choisie du poète. Un voyage initiatique au terme duquel Adrien découvre qui il est et Rimbaud retrouve toute sa liberté, celle de l'anonymat et du silence.

Suite du résumé