Au loin une montagne

En 1966, contraint de travailler comme ouvrier dans une usine de construction à Pékin, Chongrui Nie doit mettre de côté son rêve de devenir dessinateur. Deux ans plus tard, en pleine révolution culturelle, il est envoyé dans une usine d’armement de la province de Shanxi à Guan Cen Shan. Saisi par la beauté qui l’entoure, Chongrui Nie choisit de vivre cette expérience comme une bénédiction plutôt qu’une épreuve. Au fil des pages de ses carnets, il dépeint la jeunesse chinoise sous la révolution culturelle, l’industrialisation à outrance et l’exploitation sauvages des ressources. Ses dessins se veulent également les témoins uniques des vestiges Ming détruit sous l’ère maoïste. Depuis, la montagne ne cesse de le rappeler à elle. Après quatorze ans, Chongrui Nie effectue son deuxième voyage à Guan Cen Shan. Puis son troisième, encore quatorze ans plus tard. À chaque voyage, c’est la Chine qui se transforme sous son crayon.

Suite du résumé