Running Girl - Running Girl (intégrale) - tome 3

icon-share
Running Girl - Running Girl (intégrale) - tome 3

T3 Running Girl

icon-share
Narumi Shigematsu 162 pages
(5)
0 avis
Tome Running Girl (intégrale) - tome 3 icon-link-to-serie Voir toute la série
NaN Format numérique
Ajouter au panier
NaN Format numérique
Toute la série - 1 tome 4$ 99
Acheter toute la série
Toute la série - 1 tome 4$ 99
Format numérique
-Ajouter au panier
Format numérique
Toute la série - 1 tome 4$ 99
Acheter toute la série
Toute la série - 1 tome 4$ 99

Résumé de l'éditeur Akata

Une nouvelle héroïne avance sur la ligne de départ ! Après "Perfect World", découvrez le nouveau manga sur les handicap des éditions Akata. Dans Running Girl, ma course vers les paralympiques, Narumi... En lire plus

Editeur

Akata

Numéro

  • 3/3

Paru le

  • 24/09/2020

Langue

fr

Modes de Lecture

HD
L’avis de IvanIsaak
Sa note:
C’est donc avec ce troisième volume que se termine la série « Running Girl : ma course vers les paralympiques ». Narumi Shigematsu poursuit sur sa lancée des deux premiers volumes avec une histoire où l’optimisme transpire à toutes les pages. Le sourire de Rin est communicatif et malgré son parcours pour le moins chaotique, elle dégage une joie de vivre qui fait plaisir. Loin, très loin, de la Rin des premières pages. Il s’agit donc là de l’intérêt principal du titre : parler du handicap et de... En lire plus
L’avis de Lesvoyagesdely
Sa note:
C'est déjà le troisième et dernier tome de cette série atypique. Ainsi, nous pouvons avoir quelques craintes. Que va-t-il se passer ? Jusqu'où irons-nous ? Certes, le lecteur pourra regretter de ne pas en savoir plus sur tout ce qui arrivera, et pourtant il a tout pour être pleinement satisfait de la série et touché en plein coeur. J'ai surtout apprécié la force relationnelle, et l'influence qu'ils avaient les uns sur les autres dans ce tome, de ne pas avoir négliger ce qu'il y autour. Rin et... En lire plus
L’avis de Haxseto
Sa note:
Privée du soutien de la société Izumo, l’équipe de Kazami, dont Rin est la « blade runner », doit se trouver de nouveaux locaux. Elle finit par convertir un garage en laboratoire de confection des lames, et utilise les installations communales et les parcs publics comme lieux d’entraînements. On est loin des ateliers de la société Izumo, mais il en faut plus pour décourager la future championne. Elle a compris qu’elle était encore loin des chronos d’une médaille d’or aux jeux paralympiques en... En lire plus

0 avis de la communauté

Signaler un problème dans l’album

Du même auteur

Voir tout