Blackjack Deluxe

Médecin des puissants, Kuroo Hazama est surnommé Black Jack, un surnom qui lui vient de son visage bicolore : blanc et noir. C’est un chirurgien de l’ombre, qui opère sans licence et en désaccord profond avec la corruption de la médecine japonaise. L’homme obéit à un code moral que lui seul connaît. Faisant parfois payer des sommes astronomiques ou offrant gratuitement ces services, il jette un regard noir et déprimé sur le monde. Mais au fil des opérations, il se découvrira une part d’humanité. Manga culte du « dieu du Manga » Osamu Tezuka, Black Jack est une œuvre incomparable : elle décrypte l’humain avec une grande justesse. Un seinen entre chroniques sociales et opérations de haut vol. À lire d’urgence.

Suite du résumé