Résumé

Revivez en BD les grands moments de la plus célèbre des courses d’endurance !En 1963, Ford, l’emblématique constructeur américain, cherche à changer son image et à conquérir un nouveau type de client, plus jeune et dynamique. La décision est donc prise de se lancer dans la compétition automobile, là où les constructeurs européens ont acquis leurs lettres de noblesse, et de défier Ferrari sur les terres mancelles ! Pour l’édition de 1964 des 24 Heures du Mans, les meilleurs ingénieurs planchent sur un modèle inédit : la GT 40. Rapides, mais peu fiables, les Ford laissent malheureusement très vite le champ libre aux redoutables Ferrari 275P. Mais les Américains n’ont pas dit leur dernier mot et reviendront les années suivantes ! Ainsi, de 1964 à 1967, les deux constructeurs n’auront de cesse de se défier et leur duel offrira à la course du Mans une de ses époques les plus mythiques !Après Chapman, Alpine et Ayrton Senna, la collection Plein Gaz inaugure une nouvelle série consacrée aux 24 Heures du Mans !

Trier par : Ancien

24 Heures du Mans - 1999 : Le Choc des Titans

Eazycomics
(3)

Revivez en BD les grands moments de la plus célèbre des courses d’endurance !Le 12 juin 1999, dans la portion d’Indianapolis du circuit des 24 Heures du Mans, la Mercedes CLR n°5 lancée à plus de 300 km/h perd l’appui et commence à décoller, tel un avion, puis tourne trois fois en l’air avant de s’écraser sur les arbres en bord de piste. C’est l’un des accidents les plus célèbres et les plus spectaculaires de la course automobile moderne. Personne ne croit une seconde que le pilote est en vie. Les pace-cars et le personnel de sécurité accourent à son secours. Et pourtant, à la stupeur générale, Peter Dumbreck s'en sortira indemne. L’édition 1999, marquée par cet accident spectaculaire, restera aussi comme la course ayant vu s’affronter tous les plus grands constructeurs une dernière fois avant la fin du siècle.Nouvel arrivant dans la collection Plein Gaz, LF Bollée raconte la course incroyable de 1999 des 24 Heures du Mans – qu’il a lui-même couverte en tant que journaliste sportif !Album officiel réalisé en collaboration avec les 24 Heures du Mans.

24 Heures du Mans - 1951-1957 : Le Triomphe de Jaguar

Eazycomics
(1)

Jaguar : un triomphe rugissant !24 Heures du Mans, 1957. Suite à un incroyable concours de circonstances, Jaguar obtient sa 5e victoire au Mans avec 4 de ses fameuses « type D » en tête de la course. Suite à cet exploit, un journaliste s’entretient avec « Lofty » England, directeur technique et sportif de Jaguar, pour revenir sur l’histoire de la marque : de l’abandon du nom « SS » (peu judicieux au sortir de la Seconde Guerre mondiale) pour Jaguar aux débuts dans la compétition automobile jusqu’aux premières gloires...À travers cet entretien, nous suivons par flashbacks toute une période charnière de la mythique marque Jaguar, dont l’histoire en compétition est intimement liée à celle des 24 Heures du Mans.

24 Heures du Mans - 1923-1930 : Les Bentley Boys

Eazycomics
(3)

La naissance d’une légendeL’histoire des 24 heures du Mans début le 26 mai 1923 à 16 heures. Cette toute nouvelle épreuve est créée par l’Automobile Club de l’Ouest quatre ans après la fin de la Grande Guerre. Si celle-ci reste encore confidentielle, elle attire des compétiteurs étrangers, comme l’Anglais Bentley. Pour cette première édition, il ne finira que quatrième, mais totalement séduit par l’exercice. Les années suivantes, les « Bentley Boys » – groupe de gentlemen drivers fortunés – reviendront pour écrire le mythe de la compétition en même temps que l’histoire du sport automobile.Ce nouvel épisode des 24 Heures du Mans en BD vous replonge aux sources de la célèbre course d’endurance !

24 Heures du Mans - 1958-1960 : Les Années rouges

Eazycomics
(1)

Les nouveaux seigneurs.1958. Vainqueur des 1000 kilomètres de Buenos Aires puis des 12 heures de Sebring avec leur 250 Testa Rossa, Ferrari s’annonce comme le grand favori du championnat du monde des voitures de sport, succédant ainsi à l’hégémonie Jaguar. Mais l’écurie Aston Martin ne compte pas leur rendre la tâche facile. David Brown, repreneur de la marque depuis 10 ans et à qui les récents modèles doivent leurs initiales « DB », exige de ses équipes des résultats concrets. Et la prochaine édition des 24 heures du Mans en sera l’occasion rêvée pour briller. Ferrari contre Aston Martin : un nouveau duel au sommet s’annonce pour les années à venir…Toujours orchestré par Denis Bernard et Christian Papazoglakis et bénéficiant du partenariat de l’ACO, ce nouvel album des 24 heures du Mans enclenche l’épopée Ferrari de l’après Seconde Guerre mondiale.

24 heures du Mans - 1961-1963 : Rivalités italiennes

Eazycomics
(1)

Rivalités italiennes.En 1961, au départ des 24 heures du Mans, la supériorité de Ferrari s’apprête à devenir hégémonique. Après sa victoire en 1960 face à Aston Martin, la marque au cheval cabré compte bien prouver l'efficacité de ses TR61 et 250GT. Face à elles, les Aston Martin marqueront le pas et seules les Maserati pourront rivaliser un temps. Mais après plus de 4.000 kilomètres d’asphalte parcourus, trois Ferrari occupent les trois premières places du classement général. Mais ce n'est que le début d'une nouvelle ère !Anecdotes historiques, apartés éclairants et coup d’œil jeté dans les coulisses jalonnent le récit de ce nouvel album consacré aux années 1961 à 1963 des 24 heures du Mans. Mené par l’érudition exemplaire de Denis Bernard et Christian Papazoglakis, frisson, drame et rebondissements sont au rendez-vous de ces trois années remarquables pour le sport automobile.

24 heures du Mans - 1970-1971 : Code neuf-un-sept

(1)

Porsche : la naissance du mythe.Immortalisée par Steve McQueen dans son film Le Mans, la Porsche 917 est devenue une des plus grandes icônes de la course automobile. Mais avant cela, la 917 est l’aboutissement du travail de Porsche au plus haut niveau de la compétition. Grace à ce prototype, mis au point avec l’aide des plus grands pilotes de l’époque (Rodriguez, Siffert, Redman, Piper, etc.), Porsche peut enfin viser la victoire au classement général des 24 Heures du Mans 1970, voire remporter le championnat d’endurance. Les Ford GT40, après 4 ans de domination, sont vieillissantes, les Matra, elles, sont encore trop jeunes. En revanche, Ferrari, avec ses nouvelles 512 S et ses pilotes de talent, font figure d’épouvantail et vont rendre la tâche difficile à Porsche. Mais rien n’arrête une légende qui s’écrit, surtout à cette vitesse ! Ce nouvel album de la collection "Plein Gaz" consacré à la célèbre course mancelle revient sur une période mythique, certainement la plus attendue par les fans !

0 avis de la communauté

icon-comment Vous devez être identifié pour donner votre avis sur cette série.