Résumé

Les Aigles de Rome n’est pas seulement une bande dessinée historique. C’est aussi un récit d’initiation qui met en scène les destinées croisées de deux jeunes gens que tout oppose a priori, qui apprendront à se connaître et à s’apprécier. C’est enfin une histoire d’amitié. Mais une amitié qui tournera mal, car les rancœurs du passé, les ambitions personnelles et le choc des cultures viennent parfois contrarier les meilleures intentions du monde.

Drusus, le gendre de l’Empereur Auguste, a été chargé de soumettre les tribus barbares et d’explorer leurs territoires inconnus. Après trois longues années de combats, il a triomphé des Sicambres, des Tenctères, des Usipiens et autres Chérusques. Le jeune Ermanaer, fils du prince Sigmar, est offert en otage aux Romains et conduit dans la Ville éternelle. L’empereur César en personne charge le fidèle Titus Valerius Falco de prendre en charge le jeune homme. Falco a déjà un fils du même âge, prénommé Marcus, dont l’insolence n’a rien à envier à la fierté d’Ermanaer, rebaptisé Gaius Julius Arminius. Les deux jeunes gens seront élevés ensemble. Et tandis que Marcus devra « apprendre les bonnes manières », comme le souhaite César, Arminius sera contraint de se couler dans le moule de la société romaine. « Votre adolescence se termine aujourd’hui », leur explique Falco. « Désormais vous êtes des hommes, et ainsi vous serez traités avec toute la dureté nécessaire ».

Du sang, de la boue, de la pluie

Enrico Marini, le dessinateur du Scorpion, est l’auteur complet de cette saga historique dont il signe le scénario et la mise en couleur. On retrouve quelques-uns des ingrédients déjà présents dans d’autres séries situées dans l’Antiquité, comme la confrontation des ambitions et les trahisons auxquelles se livrent certains des personnages. L’originalité des Aigles de Rome tient au regard de l’auteur, qui s’intéresse aux peuples conquis par Rome et à leurs relations conflictuelles avec leur nouveau maître. Le monde romain qu’il décrit se trouve ainsi partagé entre sa tradition latine et l’influence de ces nouvelles cultures importées. Marini ne fait aucune concession dans son traitement des scènes d’action. Il ne cache rien de la brutalité des combats. Il montre le sang, la boue et la pluie, les corps qui s’entrechoquent sur le champ de bataille – et aussi, parfois, dans l’intimité des riches demeures romaines. Quant à l’amitié entre les jeunes Marcus et Arminius, il reste à savoir si elle saura résister à leur rivalité amoureuse et au conflit qui oppose leurs peuples respectifs...

Trier par : Ancien

T1 Les Aigles de Rome

Eazycomics
(436)

743 urbe condita (11 avant J.C) « De tous les peuples de l'Empire, les Germains sont les plus braves » aurait pu déclarer Drusus, à qui a été confiée la délicate mission de soumettre les irréductibles barbares de Germania. Le combat terminé, le Prince Sigmar « offre » son fils Ermanamer en otage aux Romains. César confie l'éducation de ce jeune barbare chevelu au fidèle Titus Valerius Falco, qui a justement un fils du même âge, Marcus, qui lui aussi aurait bien besoin d'une éducation digne de ce nom. Entraînement complet et discipline de fer : les deux jeunes garçons affrontent ensemble les terribles épreuves auxquelles les soumet leur entraîneur, ancien légionnaire. Au fil de ces expériences éprouvantes, le jeune Romain insolent et le Germain au sang chaud transforment leur haine réciproque en profonde amitié. Surtout quand ils découvrent ensemble les charmes irrésistibles de la gent féminine...

T2 Les Aigles de Rome

Eazycomics
(367)

Marcus Valerius Falco et Ermanamer ont connu le même entraînement, soumis à une discipline de fer. Au fil des épreuves, les deux jeunes gens commencent par s'affronter et finissent par s'estimer au point de devenir amis. Ils découvrent l'ivresse des armes et le plaisir des sens. Au terme d'une chasse périlleuse, le Romain et le barbare mêlent leur sang pour sceller un pacte de fraternité éternelle. Avec cette nouvelle série sous forme de récit initiatique, Marini se trouve seul aux commandes, à la fois pour le dessin et le scénario. A travers les destinées des deux jeunes gens, l'auteur campe tous les paradoxes d'un monde romain au tournant d'une ère nouvelle, tiraillé entre ses sources latines, souvent corrompues par la volupté, l'ambition et les intrigues, et la vitalité sauvage des peuplades germaniques...

T3 Les Aigles de Rome

Eazycomics
(371)

Même si Marcus et Arminius se sont quittés brouillés, l'empereur Auguste compte sur la force de l'amitié qui les unit pour que la lumière soit faite sur la rumeur qui fait trembler Rome. Il envoie Marcus en mission secrète en Germania, berceau d'Arminius, pour déterminer l'implication de celui-ci dans la préparation d'une rébellion de son peuple. Mais trahison et conspiration ne sont pas l'apanage des Barbares...

T4 Les Aigles de Rome

Eazycomics
(407)

Il a trahi. Marcus doit se rendre à l'évidence : Arminius, qu'il considère comme son frère, prépare une rébellion contre Rome, la cité qui leur a tout donné. Deux hommes, deux destins, une amitié déchirée et l'Histoire qui avance, inéluctablement. Dans ce livre IV des Aigles de Rome, Enrico Marini fait du récit historique une époustouflante aventure humaine, riche et tragique, et son dessin réaliste nous plonge au coeur des tourments des héros et des soubresauts du règne d'Auguste.

T5 Les Aigles de Rome

Eazycomics
(426)

Retour des Aigles de Rome face aux Germains !Prêt à attaquer, le loup se tient parmi les Aigles de Rome. Qui d'entre eux se douterait qu'Arminius, en qui le général romain a toute confiance, est désormais devenu le chef de guerre des Germains ? Sa trahison a porté ses fruits : l'armée romaine est attaquée de tous côtés et Marcus, prisonnier, n'a jamais été aussi impuissant. Derrière ses barreaux, il ne peut ni combattre son ancien frère de sang ni protéger Priscilla et son fils... Enrico Marini signe ici des scènes de combat d'anthologie !

1 avis de la communauté