Gaston

Ce n’est pas un hasard si un certain Gaston Lagaffe commet ses premières bévues dans les bureaux (fictifs) de Spirou... Véritable « ovni » pour la bande dessinée de son temps, imaginé par Franquin et Delporte pour animer les pages de l’hebdomadaire, ce « héros sans emploi » fait plutôt figure d’anti-héros. Et s’il arbore un costume et un nœud papillon lors de sa toute première apparition, en février 1957, ce gaffeur invétéré se singularisera vite par sa mise décontractée, ses espadrilles et son pull à col roulé. Aujourd’hui, Gaston est un cas à part : il est l’un des rares grands classiques, avec Tintin, à ne pas avoir été repris par d’autres auteurs. Peut-être parce qu’il ressemble trop à son créateur, André Franquin, qui avait conservé son éternelle âme d’enfant.‬

Suite du résumé