Résumé

Comme d'autres "établis" - démarche amorcée à la suite de mai 1968 et visant à faire entrer des militants révolutionnaires dans les usines - Fabienne Lauret se fait embaucher à l'usine Renault-Flins, dans les Yvelines, le 3 mai 1972. Son engagement pour la cause ouvrière, à l'instar de nombreux établis, deviendra très vite la trajectoire de toute une vie. Elle passera ainsi plus de trente-six ans à l'atelier de couture et au comité d’entreprise de l’usine. Dans cette BD coscénarisée par Philippe Guillaume, Fabienne Lauret retrace une vie de luttes syndicales et féministes, de l’obtention du samedi comme jour de congé au droit à des conditions de travail et salaires décents. Véritable journal d’usine des années 1970 à 1990, ce témoignage raconte la condition ouvrière et les discriminations sexistes qui révoltaient Fabienne, sans oublier le racisme omniprésent envers les nombreux immigrés qui occupaient les postes les plus pénibles. Un témoignage tout à la fois personnel, intime, sociologique et historique, à l'heure où la menace d'une fermeture plane sur Renault Flins... Préface de l'historienne Ludivine Bantigny."

Trier par : Ancien

Une féministe révolutionnaire à l'atelier - L'envers de Renault Flins

(0)

Comme d'autres "établis" - démarche amorcée à la suite de mai 1968 et visant à faire entrer des militants révolutionnaires dans les usines - Fabienne Lauret se fait embaucher à l'usine Renault-Flins, dans les Yvelines, le 3 mai 1972. Son engagement pour la cause ouvrière, à l'instar de nombreux établis, deviendra très vite la trajectoire de toute une vie. Elle passera ainsi plus de trente-six ans à l'atelier de couture et au comité d’entreprise de l’usine. Dans cette BD coscénarisée par Philippe Guillaume, Fabienne Lauret retrace une vie de luttes syndicales et féministes, de l’obtention du samedi comme jour de congé au droit à des conditions de travail et salaires décents. Véritable journal d’usine des années 1970 à 1990, ce témoignage raconte la condition ouvrière et les discriminations sexistes qui révoltaient Fabienne, sans oublier le racisme omniprésent envers les nombreux immigrés qui occupaient les postes les plus pénibles. Un témoignage tout à la fois personnel, intime, sociologique et historique, à l'heure où la menace d'une fermeture plane sur Renault Flins... Préface de l'historienne Ludivine Bantigny."

0 avis de la communauté

icon-comment Vous devez être identifié pour donner votre avis sur cette série.